LES U15 CRAPONNOIS CHAMPIONS DU DISTRICT DU RHÔNE!

8 juin 2015 - 00:59

LES U15 CHAMPIONS D’EXCELLENCE!

 

L’AS CRAPONNE AU SOMMET DU DISTRICT

Nos U15/1 évoluaient cette année en excellence, la catégorie majeure du district du Rhône. Et bien c’est fini ! En battant sur son terrain Meyzieu sur le score sans appel de 4 à 1 les verts se sont offerts la place de champion du district du Rhône. La montée était assurée depuis quatre matchs. Pour être champion sans attendre rien du dauphin le FC Lyon, il fallait absolument l’emporter face à Meyzieu.

MEYZIEU FAISEUR DE ROI

Le match s’annonçait difficile face à une équipe qui avait fait tomber le FC Lyon. C’est d’ailleurs à cause de cette contre-performance que les lyonnais avaient cédé leur place de leader aux craponnois. Dès l’entame du match il était clair que les majolans souhaitaient à nouveau faire tomber le leader. Agressif Meyzieu en blanc montrait des qualités de jeu forçant les verts à jouer à leur meilleur niveau. Comme souvent dans les matchs de ce type ce fut sur coup de pied arrêté que la situation se débloqua.

QUENTIN CHANGE DE REGISTRE

Sur un corner superbe de Baptiste c’est donc Quentin qui ouvrit le score. Mais le tandem coutumier du fait apporta une légère modification au scénario habituel. Alors que le corner avait survolé toute la défense adverse, Quentin au milieu de la surface de réparation tenta une reprise de vollée. Quentin se pencha sur le ballon pour le faire ricocher le ballon qui rebondit dans les six mètres avant de se loger dans la lucarne droite du gardien cloué au sol. Un but splendide pour Quentin, un défenseur buteur comme le coach les affectionne !

MEYZIEU NE LES BAISSE PAS

Les blancs ne baissaient pas les yeux face à leurs adversaires et allaient chercher rapidement l’égalisation sur une belle phase de jeu collectif. Notre milieu de terrain souffrait physiquement. La combativité de Romain resté sur le banc pour cause de douleur à la cuisse faisait défaut. Killian avait bien démarré son match. Baptiste aussi mais de dernier avait déjà reçu trop de coup et notamment une béquille volontaire qui le diminua. Les majolans avaient alors les moyens de prendre le jeu à leur compte. Mais de manière assez surprenante, et contre les directives de leur coach, ils optèrent aussi pour le « kick and rush ». Les blancs balancèrent de grands ballons par dessus leur milieu. Mais le duo d’attaquant rapide et physique apprenait à ses dépends que Craponne n’était pas pour rien la meilleur défense d’excellence. A la mi-temps les deux équipes étaient toujours à égalité.

LE FOOT RESTE UN JEU

De retour des vestiaires le public et les joueurs majolans franchirent la limite du tolérable. Injures, coups, fautes graves, tout le registre du foot que l’on déteste… Déjà dans le match précédent un joueur avait été expulsé pour avoir frappé un adversaire. Chez les verts Romain était entré à la mi-temps à la place de Baptiste. Malgré cet apport en combattivité les craignions souffraient. L’arbitre âgé de dix-huit ans à peine faisait de son mieux mais il était visiblement pas rassuré. Il aurait pu, il aurait du sortir les cartons, expulser un joueur… Le spectre du nul concédé dans les mêmes conditions aux Minguettes planait sur les craponnois. C’est alors qu’Eric Bertrand opéra un nouveau changement. Il fit sortir Timothée. Timothée transfuge de l’équipe réserve réalisa une excellente prestation. Il tint tête à un grand défenseur majolan qui voulait en découdre. Il écopa d’ailleurs d’un carton injuste mais son agresseur aussi. Un fait de jeu très important. Eric sorti son joueur, ce que ne fit pas le coach adverse. Le défenseur majorant risquait désormais l'expulsion.

COACHING GAGNANT

Baptiste de retour sur le terrain semblait métamorphosé. A la lutte sur une touche de Lucien il força le défenseur à laisser passer le ballon qui atterrit dans les pieds de Romain. Dans la surface Romain ne trembla pas, il s’approcha et trompa un gardien resté sur sa ligne. A deux à 1Craponne releva le défi physique. Pierre, Quentin, Lucien tenait les majolans en respect. Julien renfort venu des U14 participait activement au combat.

MAGIC MAVRICK

Meyzieu tira alors sa dernière cartouche. Sur une de leur rare phase de jeu collectif les blancs créaient le danger. Presque au six mètres l’avant centre majolan se trouva seul face à Mavrick. Il décocha une frappe enroulée sur laquelle le gardien craponnois se métamorphosa en Gianluigi Buffon. Mavrick se coucha à la vitesse de la lumière pour sortir de la main le ballon en corner. A 2 à 2 le FCL était champion. Le groupe doit beaucoup à ce sympathique garçon qui est le futur grand gardien d’une formidable équipe sénior qui se dessine progressivement et devrait voir le jour d’ici quatre à cinq ans…

DAVID SUAZO SORT DE CE CORPS

David Suazo avant centre du Honduras lors de la coupe du monde 2006, de Cagliari et de l’Inter de Milan aux côtés d’un certain Ibrahimovic est aujourd’hui le coach de l’équipe U15 de Cagliari. Il coacha Baptiste pendant plusieurs jours lors de l’essai du jeune craponnois en Sardaigne. Il incita Baptiste à essayer des courses droit au but enchainé de frappe, autrefois sa spécailité. Baptiste sollicitait Jimmy pour des ballons en profondeur depuis son retour sur le terrain. Sur une ouverture « platinienne » de Jimmy, Baptiste appliqua à la lettre la leçon du génie hondurien ! Un contrôle génial et une course rapide, une frappe enchainée en pleine lucarne. Un des plus beaux buts de Battygoal cette saison. Un but important qui sentait le titre. Baptiste intenable enchaina dans les minutes qui suivirent par une passe décisive pour un Killian des grands jours qui n’avaient plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. Merci à Baptiste pour cette prestation de grande classe, merci aussi à ce groupe qui a su accueillir ce U14 et lui donner le rôle de meneur de jeu.

ERIC BERTRAND L’HOMME DU MATCH

L’homme du match fut Eric Bertrand. Par sa sérénité il a su éviter les écueils d’un affrontement physique. Fidèle à ses principes de jeu court, d’alternance de jeu collectif et d’initiatives individuelles, de sportivité le coach a répondu par le football aux provocations de l’adversaire. Il a tout réussi : le beau jeu, le coaching gagnant, le fair-play et la victoire synonyme de titre… Il a indéniablement l’esprit club si cher à Greg Boulard le directeur sportif craponnois.

Classement Final U15/1

BRAVO À LA DÉFENSE : MAVRICK,QUENTIN, LUCIEN, JULIEN, PIERRE,(CAP)
BRAVO AU MILIEU : GEOFFREY, BAPTISTE, KILLIAN, JIMMY, ROMAIN
BRAVO À L’ATTAQUE : LUCAS, THYMOTÉE

UNE GROSSE PENSÉE AUX ABSENTS ET NOTAMMENT À ALEXANDRE, MASSIMO ETC...

MERCI À ZACHARIE, LÉON, YOHAN, LANDRY, OLIVIER ET LÉON POUR LEUR PRÉSENCE SUR CERTAINS MATCHES 

ADIEU LE DISTRICT,  BONJOUR LA LIGUE!!!

(Article issu du Facebook de Loulou Dedola que l'on remercie pour ses résumés toujours très complets. Photos Arnaud Desrue).

Commentaires

AS CRAPONNE - CLUB LABELLISÉ FFF

- AS CRAPONNE -

 

LABEL JEUNES EXCELLENCE

ATTRIBUÉ POUR LES SAISONS 2017 A 2019

AS CRAPONNE - CLUB PARTENAIRE DE L'OL

 MEMBRE RÉSEAU SPORT

OLYMPIQUE LYONNAIS DEPUIS 2013