BOULARD ET SES HOMMES SE PAIENT LE LEADER

24 avril 2016 - 00:24

Le Cascol leader en excellence du district du Rhône a connu un coup d’arrêt au stade Trévoux.

Nos U17 héroïques ont réussi à arracher une précieuse victoire dans la course au maintien.

Menés à deux reprises ils sont revenus à chaque foisà la marque, par l'intermédiaire de Rémy Bador dans un premier temps, puis par Adrien Fereirra auteur d'un doublé sur coup franc ; 2 à 2 puis 3 à 2.

Ensuite le match a dégénéré...

Nous ne reviendrons pas sur les faits qui nous ont donné une fin de match indigne de notre sport.

C’est volontairement que cette chronique se limite à un simple énoncé de l’évolution du score.

Nous aurions pu insister sur la combativité retrouvée des U17, sur l’homogénéité entre 99 et 2000 au sein du groupe.

Nous aurions forcément évoqué le sourire retrouvé d’un groupe et d’un public de nouveau en phase avec un coach terriblement inspiré pour cette rencontre décisive entre un relégable et le leader.

Mais ce serait faire de l’ombre à l’essentiel qui est la très digne et responsable attitude du public, des joueurs et des dirigeants de l’AS Craponne. Les choses auraient pu être beaucoup plus grave si nous avions surenchérit mais il n’en fut rien.

Le club a montré sa maturité sportive et humaine dans la gestion de ces événements.

Toute l’équipe du site de l’AS Craponne salue cette démonstration de sang-froid de tout notre club.

Il appartient désormais à l’arbitre de faire la lumière sur des faits qui offensent tous les amateurs de football.

Notre sport au niveau amateur a aussi une vocation éducative à l’intention des jeunes générations, il ne faut jamais l’oublier !

Le mot de la fin quand même à Greg Boulard :

« J’ai fait une mise au point dans la semaine, j’ai dit ce que j’avais sur le cœur. En ce qui concerne le match à 2 buts à 1 en faveur des visiteurs je croyais notre cause perdue et j’espérais à peine un nul mais certainement pas une victoire. Puis le cœur et la combativité, le sérieux en match mais aussi aux entrainements font la différence. On sort de la zone de relégation parce qu’on avait faim de ballon et c’est ce que je leur ai demandé avant le match ! On a joué dans la verticalité c’est ce que je voulais. Bravo à mes joueurs ! »

Bravo à cette équipe combative qui a su se redonner espoir.

Cette victoire combinée à la défaite de Limas à St Genis Laval (2-0) permet à nos U17 de se repositionner dans la course au maintien et d'avoir à nouveau leur destin entre leurs pieds. Il faudra tout donner lors des 3 dernières rencontres afin de ne pas avoir de regrets!

Loulou DEDOLA

Commentaires