SENIORS 2: LE PLAN AURAIT DU MARCHER !

9 octobre 2016 - 23:23

Les sympas se sont inclinés par 1 à 0 face à Bron 3.

Pourtant Charles et Olivier le coach et le dirigeant avaient un plan qu’on peut résumer en 3 chiffres : 4/3/3. 

En première mi-temps les verts faisaient mieux que résister et regagnaient les vestiaires sur le score de 0 à 0 malgré une belle frappe de Thomas qui termina sa course sur la barre du gardien brondillard.

« Ne vous pressez pas dans le dernier geste. Décélérez ! » insista Charles à la pause. 

De retour des vestiaires Charles opéra deux changements. Gilberto et Davy entraient en scène. Ils allaient nous régaler. Gilberto par son jeu en déviation et son agilité dans ses contrôles et ses passes, Davy par sa puissance et son aisance technique furent à l’origine des plus belles actions du match. 

Pourtant ce furent les visiteurs qui ouvrirent le score sur un magnifique corner direct : 1 À 0.
Les visiteurs auraient pu aggraver la marque mais ils pêchèrent par maladresse. Par deux fois presque en face à face avec le gardien craponnois ils frappèrent hors-cadre.

 Les Sympas se ruaient à l’attaque. Ils eurent de nombreuses occasions de but qui ne donnèrent rien. 

Au coup de sifflet final la marque était toujours de 1 but à 0.

« Nous avons beaucoup de travail à fournir au niveau des passes et des contrôles. Nous avons raté trop de gestes techniques. Mais je retiens surtout l’état d’esprit des joueurs qui n’ont jamais abdiqué. Ils ont tout donné. » soulignait Olivier.

Mourad le coach de Bron était quant à lui tout heureux de rentrer dans l’est lyonnais avec les quatre points : « On a fait une bonne première mi-temps. On rate aussi le but du 2 à 0.  Mais vous avez une belle équipe qui nous a fait souffrir avec un pressing dans les dix dernières minutes du match. Je suis fier de mes joueurs car ils ont tenu. » 

Après la défaite de la semaine dernière Les Sympas avaient des regrets. Aujourd’hui le sentiment d’inachevé est encore plus fort. Les Sympas pouvaient emporter ce match.

« On a pêché dans la finition. On a au moins six occasions franches qui doivent se terminer par un but ! Mais je suis heureux de voir que mes joueurs ne se sont pas désolidarisés. Je n’ai pas entendu une seule réflexion sur le terrain quand mes attaquants ne réussissaient pas le dernier geste. On fait un et je suis sûr que nous allons y arriver. » relevait Charles.

 Tout Craponne espère en une montée en puissance de ce groupe.
Comme Charles le public de Trévoux croit en ces joueurs. 

FORZA CRAPONNE !

Commentaires

AS CRAPONNE - CLUB LABELLISÉ FFF

- AS CRAPONNE -

 

LABEL JEUNES EXCELLENCE

ATTRIBUÉ POUR LES SAISONS 2017 A 2019

AS CRAPONNE - CLUB PARTENAIRE DE L'OL

 MEMBRE RÉSEAU SPORT

OLYMPIQUE LYONNAIS DEPUIS 2013